City tours
Visit to Uzbekistan and Central Asia with your professional tour operator
Tashkent office: +998 (71) 147-04-77
Samarkand office: +998 (66) 235-18-94
E-mail: info@sarbon-tour.com

Turkménistan


Le Turkménistan, pays de l’Asie Centrale de 5,4 millions d’habitants, ex-république soviétique, est bordé par l’Ouzbékistan, le Kazakhstan, la mer Caspienne, l’Afghanistan et l’Iran. Dix-neuf postes frontières permettent d’accéder au Turkmenistan. Le pays, très chaud en été, est divisé en cinq provinces  Le vaste réseau routier permet de sillonner ce pays. Un guide est en effet recommandé pour parcourir ce pays de 488 100 km² où un dépaysement total attend les toyageurs. Bien que la monnaie nationale soit le Turkmen manat (TMM), l’euro est accepté.

Comment se déplacer ?

Achgabat, capitale des extrêmes

Achgabat, capitale du Turkmenistan, a des hôtels de niveau international, pour toutes les bourses. Il est possible de louer un véhicule privé avec chauffeur parlant le Russe, sa langue officielle, qui comprend néanmoins très bien ses clients, ou d’arpenter la capitale est à pied, en bus ou en taxi. Autre moyen de transport très répandu : l’auto-stop payant. Il suffit d’interpeler une voiture dans la rue et de convenir du prix de la course. Petit rappel : la limitation de vitesse en ville est de 50km/h.

Les curiosités de la capitale

Achgabat est célèbre pour l’Arc de la neutralité, monument très reconnaissable qui tourne sur lui-même pour toujours faire face au soleil. D’autres monuments comme la Tour de l’indépendance ou la pyramide du Siècle d’or édifiés depuis l’indépendance surprennent par leur style oriental très kitch. Beaucoup de mosquées et de marchés révèlent l’architecture russe de ce pays. Plusieurs musées sont dignes d’intérêts. Le Musée national situé à la périphérie de la ville possède des collections archéologiques très rares, dont les célèbres rhytons de Nisa. Le Musée du tapis turkmène a une collection unique très riche. Une visite sur autorisation permet d’admirer les splendides ahal-tékés des haras nationaux, centres équestres de renommée mondiale.

Pour se détendre et se promener, le parc d’attractions d’Achgabat qui a pour thème le désert de Karakoum offre bien des découvertes

Découvrez la proximité de la capitale

Presque tous les vestiges se trouvent à la périphérie du désert et dans les anciennes ruines telles que Mery (Marie), à l’est de Achgabat.Mary, due east of Ashgabat, is Turkmenistan’s second city and lies near the remains of Merv, which was once the second city of Islam until Ghengis Khan’s son Toloi reduced it to rubble in 1221. On peut s’y rendre en avion ou en voiture pour découvrir la Gyz Gala, forteresse aux remparts ciselés et le splendide mausolée du Sultan Sanjar.

Les vestiges de Nisa, ancienne capitale parthe, le Mémorial de la bataille de Gök Depe et sa superbe mosquée construite récemment sont des lieux de prédilection. Non loin de Nisa, à Gypak sur le site de Merv, se trouve la plus grande mosquée d’Asie centrale. Turkménistan, près de la demeure de Marie, est la deuxième plus grande ville du pays.

A découvrie aussi au Turkménistan

Les vestiges de l’ancienne route de la soie sont à découvrir bien entendu. Au nord du pays, près de la frontière ouzbèke, la cité médiévale de Köniaürgenç vaut le détour. La Côte caspienne est accessible au port de Tûrkmenbasy où l’on peut s’y baigner. Direction vers le marché pour y déguster des tartines de caviar frais proposées directement par les pêcheurs très accueillants. Un luxe en temps de crise ! Nous vous proposerons d’un circuit Ouzbekistan – Turkmenistan selon la demende.